Nathalie Foucard, psychologue TCC, therapie, EMDR, Cairanne, Vaucluse

L’EMDR ou comment baisser la charge émotionnelle des souvenirs

Nathalie Foucard, psychologue TCC, therapie, EMDR, Cairanne, Vaucluse

Issue des neurosciences, la thérapie EMDR permet la remise en route d’un traitement adaptatif naturel d’informations douloureuses bloquées (choc traumatique, deuil, séparation, maladie…), la mobilisation de vos propres ressources psychiques et la restauration d’une estime de soi souvent déficiente.

La thérapie par l’EMDR

EMDR c’est un acronyme anglais qui correspond à Eye Movement Desensitization and Reprocessing.

Il s’agit d’une approche thérapeutique qui a été développée aux Etats-Unis par Francine Shapiro à la fin des années 1980 et dont l’efficacité est maintenant reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et la HAS  en France (Haute autorité de santé). C’est le médecin David Servan-Schreiber qui l’expérimente le premier en France.

Cette thérapie repose sur l’idée fondamentale que notre vie est conditionnée par des événements douloureux du passé qui sont devenus des souvenirs figés et dysfonctionnels car non traités par les mécanismes habituels de traitement de l’information du cerveau. Ces souvenirs conditionnent certains de nos comportements et perceptions dans le présent.

Chacun peut en effet repenser à un événement difficile vécu pendant l’enfance ou même à l’âge adulte et en ressentir encore aujourd’hui les émotions et les pensées négatives qui étaient présentes au moment de l’événement.

pensées, souvenirs, traumas, traumatisme, souvenir traumatique

Quand consulter ?

L’EMDR permet de traiter les perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques.

Il peut s’agir de traumatismes avec un grand « T », comme les violences physiques et psychologiques, sexuelles, les accidents et maladies graves, les incendies, les catastrophes naturelles, les situations de guerre, les attentats, etc.

Mais aussi d’événements douloureux,  c’est-à-dire de traumatismes moins identifiés en tant que tels, et qui peuvent être à l’origine d’émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, déménagements, fausses couches, avortements, deuils, difficultés professionnelles, etc.).

Ces perturbations émotionnelles s’expriment de différentes façons : irritabilité, anxiété, cauchemars, isolement, état dépressif, douleurs physiques, etc.

D’autres troubles psychologiques relèvent aussi, dans certains cas, de traumatismes, récents ou anciens, parfois inconscients : addictions, troubles du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies, TOC…

EMDR, mouvements oculaires, mémoires, trauma

A qui cela s’adresse ?

L’EMDR peut s’adresser à toute personne qui se sent encombrée par son passé et sent que ça l’entrave.

La prise en charge des enfants en EMDR étant spécifique, je ne reçois que les adultes.

Comment se passe la thérapie ? 

Il existe plusieurs étapes dans une prise en charge EMDR, et chacune peut requérir plus ou moins de temps.

Comme toute thérapie, l’EMDR requiert un temps de préparation, notamment pour identifier les différentes difficultés et événements sur lesquels vous souhaitez travailler.

Ces souvenirs sont ensuite traités les uns après les autres, au fil des diverses séances. Un souvenir est composé de perceptions (odeurs, images, sons…), de pensées (« je suis bloqué » « je ne vais jamais m’en sortir »), d’émotions (peur, angoisse, tristesse, honte…), de sensations physiques (battements de cœur, mains moites…) et de croyances (« je suis vulnérable », « je suis inférieur aux autres »…). L’EMDR intervient efficacement sur toutes ces dimensions, ainsi le patient peut regagner une sérénité dans son quotidien.

Au début de chaque séance d’EMDR, il vous sera demandé de vous concentrer sur le souvenir en question, les pensées, les sentiments, les sensations, les émotions… qui y sont associés et commenceront alors les stimulations bilatérales alternées (SBA).

La technique

L’EMDR permet de stimuler le mécanisme de retraitement des souvenirs dysfonctionnels en mobilisant l’attention par des stimulations bilatérales du cerveau (notamment les mouvements oculaires) et en accompagnant les associations spontanées qui découlent de ces souvenirs.

Ces stimulations bilatérales alternées sont le plus souvent des mouvements oculaires de droite à gauche (en suivant les doigts de votre thérapeute, ou une baguette), mais elles peuvent être aussi des tapotements alternatifs (tapping), des sons, des vibrations… 

Elles visent à solliciter de manière alternative les deux moitiés du corps et donc les deux hémisphères cérébraux, selon une théorie qui veut que cela permet de mieux activer (notamment) les différents réseaux de souvenirs, de désincruster les souvenirs encryptés et de leur permettre de créer des liens qui n’ont peut-être jamais pu se faire, ou tisser de nouveaux liens, mettant en jeu, ouvrant de nouveaux réseaux associatifs.

À la fin de chaque série de SBA, pendant lesquelles vous avez juste à laisser venir ce qui vous vient, comme cela vous vient (pensées, émotions, sentiments, sensations…), sans parler, il vous sera demandé de prendre une respiration et de dire ce qui est là, spontanément. Et la séance se poursuit. Vous êtes actif et conscient pendant la totalité de la séance.

Comment vous sentirez vous…

Une séance d’EMDR peut se révéler particulièrement éprouvante.

Le souvenir perturbateur sera travaillé jusqu’au moment où il ne vous dérangera plus, jusqu’à ce qu’il soit devenu un simple souvenir parmi les autres souvenirs, toujours là, mais qui n’empêche plus de vivre.

Durée d’une thérapie EMDR ?

Les séances de traitement d’EMDR durent généralement entre 60 et 90 minutes, et elles doivent être continues jusqu’à la rémission complète du patient. Très souvent, à la fin d’une séance, le patient ressent une nette évolution au niveau de ses émotions et très rapidement au fur et à mesure des séances un apaisement de sa souffrance psychique.

Le traitement d’un souvenir peut prendre plusieurs séances comme il est possible de retraiter plusieurs souvenirs en une seule séance.

Tarif

60 € la séance de 1h à 1h30

Le coût des séances peut être pris partiellement en charge par les mutuelles.
Une facture vous sera délivrée à votre demande.

Nathalie Foucard : consultation psychologique, EMDR, thérapie par les mouvements oculaires, Vaucluse, Vaison-la-Romaine, Bollène, Orange, Valréas, Carpentras, Pernes-les-Fontaines, l’Isle-sur-la-Sorgue, Nyons, Avignon,  Villeneuve-lez-Avignon, Drôme, Pierrelatte, Dieulefit, Montélimar, Ardèche, Bourg-Saint-Andéol, Saint-Marcel-d’Ardèche, Gard, Pont-Saint-Esprit, Bagnols-sur-Cèze, Tavel

© emmasatti.fr 2018-2021